Retour sur le succès de Kusmi Tea (FR)


Inspirations

Mode & Beauté, News

La marque Kusmi Tea a gagné une réputation au fil des décennies et a pu marquer de son nom le domaine du Tea Time. Mondialement reconnue, cette marque est le résultat d’une passion de famille et d’un travail acharné qui ont porté leurs fruits. Quelle est alors la recette magique qui a fait de Kusmi Tea une réussite aussi phénoménale ?



Comment tout a commencé ?

Aujourd’hui, les gens boivent le thé Kusmi comme boisson quotidienne. Mais savez-vous comment la marque Kusmi Tea a commencé ? Cette histoire remonte à plus de 153 ans, lorsqu’un jeune garçon du nom de Pavel Kousmichoff a prit la décision de changer d’environnement en quittant son petit village à la recherche d’un emploi. Après une recherche qui commençait à s’éterniser, il a finalement trouvé un emploi, comme livreur pour un marchand de thé à Saint-Pétersbourg, en Russie.

 

Pavel a travaillé très dur pour que le marchand (voie) un certain potentiel en lui : d’abord prouver sa motivation puis sa valeur. Alors le marchand a pensé lui apprendre quelques secrets sur le mélange des thés. Il finira par épouser la charmante fille du propriétaire Alexandra en 1867. Le père d’Alexandra offrit à Pavel une de ses boutiques comme cadeau de mariage. C’est à partir de ce moment que Pavel pu démontrer ces talents avec son premier salon de thé P.M Kousmichoff, également connu sous le nom de Kusmi Tea.

 

Kusmi Tea en route vers d’autres horizons

Pavel Kousmichoff a travaillé dur pour développer son entreprise. En 1901, il était déjà propriétaire de 10 autres salons de thé. À cette époque, la maison de thé Kousmichoff était considérée comme l’une des 3 plus grandes marques de Russie.

 

Pavel savait que Londres possédait la plus grande industrie du thé qui lui permettrait de se développer massivement. C’est pourquoi, lorsque son fils aîné Viatcheslav eu terminé ses études, Pavel l’envoya à Londres pour en savoir plus sur l’industrie du thé londonien. Viatcheslav était intelligent à l’image de son père, il apprenait vite. Il s’y est donc rendu et y a finalement ouvert une filiale de l’entreprise au 11 Victoria Street, à Londres.

 

Viatcheslav dirigeait avec succès son magasin à Londres, mais en 1908, son père Pavel mourut. Il dut donc revenir en Russie pour reprendre les rênes de l’entreprise familiale. Viatcheslav était intelligent et curieux tout comme son père. Il a dirigé l’entreprise avec tant de succès qu’il a ouvert environ 51 salons de thé dans toutes les grandes villes de Russie. Ces expansions et sa vision ont porté l’entreprise à un tout nouveau niveau.

 

La Russie n’est plus un territoire de business

Il faut savoir reconnaître les signes. En 1917, lorsque la révolution russe a commencé, ils ont délocalisé l’entreprise à Londres. Peu de temps après, ils ont placé le siège de son entreprise à Paris puis ont abrégé le nom de son entreprise de P.M Kousmichoff teahouse à Kusmi Tea. Un rebranding nécessaire pour fidéliser sa nouvelle clientèle.

 

Il a continué à développer l’entreprise jusqu’en 1927, il a ouvert plusieurs bureaux et entrepôts dans différentes villes du monde, notamment Berlin, New York, Hambourg et Constantinople. Comme la grande communauté russe vivait à Berlin, il a pensé à garder le bureau de Berlin comme bureau principal.

 

Puis la Seconde Guerre mondiale a commencé, mais il a continué à diriger l’entreprise de son mieux en restant malgré la situation de l’époque. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Viatcheslav mourut en 1946. Après Viatcheslav, son fils Constantin dut prendre le contrôle de l’entreprise familiale. Mais il était différent de son père et de son grand-père. Lui, n’avait aucune compétence en affaires, il ne savait pas comment s’y prendre pour gérer une entreprise de cette ampleur.

 

Viatcheslav dirigeait avec succès son magasin à Londres, mais en 1908, son père Pavel mourut. Il dut donc revenir en Russie pour reprendre les rênes de l’entreprise familiale. Viatcheslav était intelligent et curieux tout comme son père. Il a dirigé l’entreprise avec tant de succès qu’il a ouvert environ 51 salons de thé dans toutes les grandes villes de Russie. Ces expansions et sa vision ont porté l’entreprise à un tout nouveau niveau.

 

Les mauvais jours de Kusmi Tea

À ce moment-là, les pires jours du salon de thé Kusmi étaient arrivés. Ainsi, en 1972, Constantin vendit l’entreprise. La société continua à vendre ses mélanges, mais les chiffres étaient à la baisse. La fin d’une ère venait de sonner.

Les salons de thé Kusmi Tea ont recommencé à prospérer lorsque les frères Orebi ont racheté l’entreprise en 2003. Ils l’ont dirigé avec succès, appliqué de nouvelles stratégies et introduit de nouvelles saveurs comme le thé « Kusmi BB detox » et bien d’autres. Si vous demandez l’avis générale sur Kusmi Tea, vous découvrirez que le thé Kusmi est toujours l’une des marques de thé les plus influentes du marché.

 

Puis la Seconde Guerre mondiale a commencé, mais il a continué à diriger l’entreprise de son mieux en restant malgré la situation de l’époque. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Viatcheslav mourut en 1946. Après Viatcheslav, son fils Constantin dut prendre le contrôle de l’entreprise familiale. Mais il était différent de son père et de son grand-père. Lui, n’avait aucune compétence en affaires, il ne savait pas comment s’y prendre pour gérer une entreprise de cette ampleur.

 

Viatcheslav dirigeait avec succès son magasin à Londres, mais en 1908, son père Pavel mourut. Il dut donc revenir en Russie pour reprendre les rênes de l’entreprise familiale. Viatcheslav était intelligent et curieux tout comme son père. Il a dirigé l’entreprise avec tant de succès qu’il a ouvert environ 51 salons de thé dans toutes les grandes villes de Russie. Ces expansions et sa vision ont porté l’entreprise à un tout nouveau niveau.

 

Quel a été le secret de Kusmi Tea ?

En 2020, (la marque) figure parmi les plus célèbres marques de tisanes au monde. Kusmi Tea a embauché plus de 600 employés dans le monde entier et dans leurs différents bureaux. Les gens adorent en consommer quotidiennement et faire la promotion de ses produits au design attractif. Toutes ses saveurs ont des objectifs différents. La plupart de ses saveurs sont destinées au plaisir du tea time. Mais il existe des saveurs comme le thé « Kusmi BB detox », qui peuvent être utilisées pour détoxifier votre corps. La marque à su évolué avec le temps, s’adapter aux tendances et suivre les envies de leur clientèle de plus en plus avisée.

 

Après avoir lu cette histoire à succès, nous pouvons dire que si vous êtes ambitieux, cohérent et motivé, rien ne peut vous empêcher d’atteindre les objectifs de votre vie. Tout comme le thé Kusmi, qui a été lancé par un jeune garçon pauvre et qui a réussi a figuré parmi les marques de tisanes les plus célèbres du monde ! Alors qu’est-ce qui vous empêche de faire de même ? Il suffit d’avoir un rêve et de travailler dessus, le temps n’est pas si long pour que vous obteniez tout ce que vous avez toujours souhaité dans votre vie.

 

Puis la Seconde Guerre mondiale a commencé, mais il a continué à diriger l’entreprise de son mieux en restant malgré la situation de l’époque. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Viatcheslav mourut en 1946. Après Viatchselav, son fils Constantin dut prendre le contrôle de l’entreprise familiale. Mais il était différent de son père et de son grand-père. Lui, n’avait aucune compétence en affaires, il ne savait pas comment s’y prendre pour gérer une entreprise de cette ampleur.

 

Viatcheslav dirigeait avec succès son magasin à Londres, mais en 1908, son père Pavel mourut. Il dut donc revenir en Russie pour reprendre les rênes de l’entreprise familiale. Viatcheslav était intelligent et curieux tout comme son père. Il a dirigé l’entreprise avec tant de succès qu’il a ouvert environ 51 salons de thé dans toutes les grandes villes de Russie. Ces expansions et sa vision ont porté l’entreprise à un tout nouveau niveau.



Découvrez nos 3 derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Translate »